Abonnements: la position des Vigies de La Coursive

Lors d’une réunion de travail organisée le mardi 7 janvier 2020, les membres de l’association Les Vigies de La Coursive ont abordé la problématique de la campagne d’abonnements de la Scène nationale de La Rochelle. Au terme de leurs échanges, ils ont adopté la position suivante, transmise jeudi 9 janvier 2020 aux responsables de La Coursive, directeur, présidente et vice-président du conseil d’administration.

« La gestion des abonnements de La Coursive relève de la seule responsabilité du directeur de la Scène nationale de La Rochelle.

« C’est donc au directeur de La Coursive de mettre en oeuvre, dès la saison prochaine, les évolutions possibles des formules d’abonnements existantes et de l’organisation de la campagne d’abonnements.

« Il ne s’agit pas de tout remettre en cause, de balayer l’existant et ce pour deux raisons majeures :

• la progression des abonnements en 2019-2020 se limite à + 2,8% par rapport à la saison précédente (augmentation indiquée par le directeur lors de la réunion des abonnés relais du lundi 16 décembre 2019).

• la file d’attente de spectateurs voulant s’abonner (relais et individuels) observée le samedi 7 septembre 2019 – jour de l’ouverture des abonnements – doit mieux se gérer. En effet, les carences d’organisation détectées ce jour là à l’intérieur de La Coursive ont augmenté le temps d’attente des spectateurs dans des conditions inadmissibles.

« Il appartient au directeur de La Coursive de revoir son organisation pour cette journée d’ouverture des abonnements (et les suivantes) et de prendre les mesures adéquates pour éviter cette attente interminable et la longue suspension de la campagne d’abonnements subie en septembre 2019.

« Le directeur doit aussi revoir sa copie concernant l’ouverture mensuelle des réservations de spectacles afin de réduire, là encore, l’attente des spectateurs aux guichets (deux heures d’attente en moyenne).

« Le directeur de La Coursive assume ses responsabilités depuis la fin du mois d’août 2017, soit deux années pleines et quatre mois. Il a eu largement eu le temps d’observer le système d’abonnements en vigueur à la Scène nationale de La Rochelle.

« Dans ces conditions, Les Vigies de La Coursive attendent de lui des évolutions rapides – pas un bouleversement total – et ce dans la plus grande transparence vis à vis des spectateurs/trices abonné(e)s/ adhérent(e)s de la Scène nationale de La Coursive.

« Les Vigies de La Coursive pointent le danger d’une suppression radicale des groupes relais et d’un recours massif à la réservation via internet qui pourrait conduire à une privatisation de la billetterie de la Scène nationale si celle ci venait à être confiée à un opérateur extérieur (exemple, la FNAC).

« Le directeur de La Coursive n’ayant répondu à ce jour à aucun courrier de l’association Les Vigies de La Coursive (1), il est renvoyé à ses responsabilités pleines et entières sur cette question des abonnements.

Comme sur toutes les autres questions, le directeur de La Coursive est bien Responsable aux yeux des membres de l’association Les Vigies. »

Les Vigies de La Coursive le mardi 7 janvier 2020 à La Rochelle (17)

(1) Le 14 novembre 2019, dans une série de questions soumises par mail aux administrateurs de La Coursive, avant la rencontre du 21 novembre 2019, il était indiqué que l’association Les Vigies était prête à travailler avec les responsables de la Scène nationale de La Rochelle sur ce « sujet majeur » des abonnements. Le directeur de La Coursive, destinataire lui aussi de ce courrier, n’a jamais répondu à cette proposition.