Franck Becker renoue avec les abonnés relais

Ce lundi 16 décembre 2019 à partir de 18 h 30, les abonné(e)s relais sont convié(e)s à un « premier point d’actualité sur le début de notre saison 19/20 » par l’équipe de La Coursive.

L’invitation est signée Franck Becker, le directeur de la Scène nationale de La Rochelle. Organisé en salle des rencontres de La Coursive, ce « moment d’échanges » sera suivi d’une « collation conviviale ». Franck Becker offre, en sus, aux abonné(e)s relais un beau cadeau de fin d’année : deux invitations pour le spectacle Teh Dar du Cirque du Vietnam donné le soir même dans le Grand Théâtre.

Ce type de rencontres et d’invitations à destination des abonné(e)s relais, de la part de la direction de La Coursive, ne sont pas rares dans une saison. Mais, depuis six mois, il n’y en a plus eu aucune.

La dernière remonte au lundi 24 juin. Ce soir là, les abonné(e)s relais sont réuni(e)s pour découvrir la programmation de la saison 2019 -2020. Mais La Coursive est, alors, en pleine tempête, Florence Simonet, sa directrice adjointe, ayant été licenciée neuf jours plus tôt (le 15 juin).

Suite à cette procédure qui, à l’interne, cause un émoi considérable, une grande colère, les salarié(e)s de La Coursive appellent les spectateurs/trices abonné(e)s, adhérent(e)s à un rassemblement de soutien dans le hall de la Scène nationale.

Plusieurs dizaines de spectateurs/trices répondent à cet appel, se regroupent dans le hall et découvrent, alors, la rencontre organisée, ce soir là, par la direction de La Coursive avec les abonné(e)s relais. Ils décident de s’y inviter, de même que l’union locale CGT.

Accompagné par quatre administrateurs de La Coursive, Franck Becker veut ouvrir la réunion. Il est aussitôt interrompu par des applaudissements nourris destinés à Florence Simonet. Bien des abonné(e)s relais, qui n’étaient pas venus pour cela, se joignent au mouvement de façon spontané.

Ce soir là, « l’insurrection des abonnés » – comme titrera le lendemain le quotidien « Sud-Ouest » – empêchera toute prise de parole du directeur et des administrateurs de La Coursive. Ceux-ci se retireront au bout d’une demi-heure de vives protestations contre le licenciement de la directrice adjointe.

Franck Becker et les administrateurs de La Coursive conservent le souvenir douloureux de cette soirée. Ils ont peu apprécié d’être autant chahutés et que l’évènement prenne une telle ampleur à travers sa médiatisation et les partages vidéos sur les relais sociaux.

Mais les soi-disant « fauteurs de troubles » ont aussitôt pointé les véritables responsables de cette manifestation houleuse : le seul conseil d’administration de La Coursive ayant décidé de licencier la directrice adjointe, en poste depuis 29 ans.

Lundi 16 décembre, Franck Becker renouera donc avec les abonné(e)s relais de La Coursive. Certain(e)s, présent(e)s le 24 juin, ont abandonné, depuis, leurs responsabilités au sein de groupes relais, écoeuré(e)s par la procédure lancée à l’encontre de Florence Simonet.

D’autres sont resté(e)s relais, tout en adhérant à l’association Les Vigies de La Coursive. Car, après le licenciement brutal de Florence Simonet, nombre de spectateurs/trices de La Coursive, abonné(e)s, adhérent(e)s et relais, ont fait de la vigilance à l’égard du fonctionnement interne de la Scène nationale de La Rochelle un devoir quotidien.