Il nous manque quelques bilans financiers…

Et si l’on s’intéressait aux bilans financiers annuels de La Coursive ? Vincent Coppolani, le maire de La Jarne, représentant l’Agglomération de La Rochelle au conseil d’administration de la Scène nationale de La Rochelle, a piqué au vif la curiosité des Vigies…

Le jeudi 21 novembre, recevant la délégation de notre association (1), et en réponse à l’une de nos questions, l’élu a pointé un « énorme déficit » (sic) à La Coursive lors d’un exercice budgétaire passé.

Peu importe en quelle année. Nous ne la révèlerons pas ici, pour la raison suivante : M.Coppolani a usé, en effet, de cet argument de « l’énorme déficit » pour…ne pas répondre à une interrogation précise des Vigies de La Coursive. Laquelle concernait les surcoûts actuels engendrés par les interventions de cabinets d’audits, de médiation et de « construction organisationnelle », cabinets missionnés pour tenter de résoudre le problème de souffrance au travail au sein de la Scène nationale de la Rochelle.

Oui, à ce moment là, au lieu de nous répondre de façon claire, le maire de La Jarne a fait diversion en nous renvoyant à la gestion passée de l’ancien directeur de La Coursive, à la retraite depuis 2017. Une tactique facile, bien vaine car elle n’aura guère trompé les membres de notre délégation…

Car là n’était pas la question qui lui était posée !

Les Vigies connaissent, elles, l’année citée par le maire de La Jarne. Et, donc, après la rencontre, un membre de notre association a entamé des recherches en bonne et due forme pour retrouver le bilan financier de l’année en question. Et, pourquoi pas, d’autres comptes annuels de la Scène nationale de La Rochelle…

Pour ce faire, direction le site Internet du JOAFE (Journal Officiel des Associations et Fondations d’entreprises). Toutes les associations percevant 153 000 euros – et plus… – de subventions annuelles sont tenues de déclarer leurs bilans et comptes de résultats annuels au JOAFE.

Cette obligation figure en toutes lettres sur ce site Internet et elle a été confirmée au secrétaire des Vigies de La Coursive par le Directeur départemental adjoint de la Cohésion sociale en Charente-Maritime.

Qu’en est-il des bilans et comptes de La Coursive ? Sur JOAFE, les Vigies ont retrouvé les documents comptables des années 2006, 2008 et 2018. Rien d’autre, rien entre 2008 et 2018 !

Les Vigies pointent là une, des anomalie(s) flagrante(s), un manque évident de transparence de la part d’une association loi 1901 qui, en 2018, a perçu plus de 3 millions d’euros de subventions publiques (3 194 200 euros pour être précis).

Notre association ne recherche pas le ou les responsables, présent(s) ou passé(s), de ce(s) manquement(s) à une obligation. Peu importe…

Elle interpelle publiquement à ce sujet le conseil d’administration de la Scène nationale de La Rochelle – et en particulier les élus de l’agglomération qui y siègent – afin que lui soit facilité un accès aux bilans financiers de La Coursive des dix dernières années (excepté 2018).

Dans les meilleurs délais…

(1) En compagnie de Bruno Odin, vice-président du conseil d’administration de La Coursive.

Pour accéder aux comptes de La Coursive, disponibles sur le site internet du Journal Officiel des associations, merci de cliquer sur le lien suivant https://urlz.fr/bk69 et de taper le numéro SIREN de la Scène Nationale de La Rochelle  –  377915004 – dans l’espace  » recherche dans le contenu « .

2 thoughts on “Il nous manque quelques bilans financiers…”

  1. Bonsoir.
    Merci de demander au webmaster de ce site, de rendre les photos « cliquables » pour qu’on puisse les agrandir. Ex. la photo ci-dessus « extrait du journal-officiel.gouv.fr » a des caractères trop petits.
    Cdt. JFC

    1. Jean-François bonjour,
      Sur l’article même, un lien a été ajouté afin d’accéder à la page du Journal officiel des associations dédiée aux comptes de La Coursive.
      Par ailleurs, sur le site internet, un clic droit sur votre souris (sur le document choisi, photo ou autre doc ) doit vous permettre d’ouvrir le document en question dans un autre onglet pour le lire en format plus grand, de le télécharger ou de l’enregistrer sur votre bureau. Bien à vous.

Les commentaires sont clos.