Le « directeur normal » n’a pas tenu son engagement

C’est un texte signé au mois de juillet 2018 par Franck Becker au titre de directeur de La Coupe d’Or (Rochefort) et directeur de La Coursive (La Rochelle).

C’est un texte qui est toujours en ligne ce mardi 18 février 2020 sur le site internet de La Coupe d’Or, le théâtre conventionné de Rochefort. La preuve ici : http://www.theatre-coupedor.com/theatre-coupedor/principal/la-coupe-dor/rapprochement-coupe-dor-coursive

Dans ce texte (voir aussi la capture d’écran illustrant cet article), le directeur de La Coupe d’Or ET de La Coursive annonce bien qu’il finalisera « cet automne « (comprenez l’automne 2018) pour « chacun d’eux » (comprenez chacun des deux théâtres) « une convention pluriannuelle d’objectifs ».

Signature du texte : juillet 2018 ;  engagement pris pour l’automne 2018. Nous sommes en février 2020 et La Coursive, la Scène nationale de La Rochelle, ne dispose toujours pas de la convention pluriannuelle d’objectifs promise par son « directeur normal » pour l’automne 2018. Ou si c’est désormais le cas, cette fameuse convention est sacrément bien cachée et personne n’a crié sur les toits qu’elle était enfin rédigée!

Pour la Coupe d’Or, Les Vigies de La Coursive ignorent si le directeur a tenu ou non cet engagement. En tout état de cause, aucune convention pluriannuelle d’objectifs n’a fait l’objet d’article de presse récent. Et le document n’est pas en ligne sur le site internet du théâtre de Rochefort qui affiche un texte général sur ce sujet : http://www.theatre-coupedor.com/le-theatre-de-la-coupe-dor/une-scene-conventionnee

Donc, comme en attestent, ce jour, Les Vigies de La Coursive, le « directeur normal » de La Coursive n’a pas tenu l’engagement d’une convention pluriannuelle d’objectifs pour chacun des deux théâtres qu’il dirige à La Rochelle et Rochefort. Et il laisse figurer cet engagement signé de sa propre main sur le site internet de l’un de ces deux théâtres.

Cela voudrait-il dire que 

  • 1. Le « directeur normal » n’est pas en capacité de tenir un engagement important ?
  • 2. Le « directeur normal » ne contrôle plus, aujourd’hui, la situation et laisse en ligne sur le site internet de La Coupe d’Or un engagement qu’il n’a pas été en capacité de tenir dans les délais qu’il a lui même annoncés ?
  • 3. Les 1 et 2 mon général ?

En tout état de cause, ce n’est pas la première fois que Les Vigies de La Coursive pointent la défaillance de ce « directeur normal » en matière de rédaction d’une convention pluriannuelle d’objectifs. Le 27 novembre 2019, notre association rappelait « l’ardente obligation » de ce document pour toute Scène nationale dans le texte suivant : http://lesvigiesdelacoursive.com/la-convention-dobjectifs-une-ardente-obligation

Et, donc, ce mardi 18 février 2020, les Vigies posent à nouveau la question au conseil d’administration de La Coursive appelé à se réunir demain mercredi 19 février 2020: jusqu’à quand les administrateurs responsables de la Scène nationale de La Rochelle vont-ils tolérer un fonctionnement SANS convention pluriannuelle d’objectifs ?

 

Capture d’écran réalisée ce mardi 18 février 2020 sur le site internet de La Coupe d’Or, théâtre conventionné de Rochefort.