Si La Coursive s’inspirait de l’Académie des Césars ?

La remise en cause de la gouvernance de la Scène nationale de La Rochelle s’avère, plus que jamais, indispensable. L’association Les Vigies de La Coursive continue de la demander avec force !

La direction de l’Académie des Césars a fait part, ce jeudi 13 février 2020, de sa démission collective.
Sa position était devenue intenable depuis la polémique autour des douze nominations de Roman Polanski pour la 45 eme cérémonie du 28 février prochain. Depuis, surtout, une tribune publiée par 400 professionnels du cinéma dans le journal Le Monde du lundi 10 février 2020.
Tribune dénonçant des « dysfonctionnements », une « opacité des comptes » et des statuts qui reposent sur « la cooptation ».

« Dysfonctionnements », « opacité des comptes », « cooptation », tout cela ressemble fort à ce qui se passe au sein de La Coursive, la Scène nationale de La Rochelle, non ?

Depuis des mois et des mois, depuis la lettre des salarié(e)s de La Coursive dénonçant leur « souffrance au travail » (novembre 2018), depuis le licenciement violent de la directrice adjointe de la Scène nationale de La Rochelle (15 juin 2019), l’association Les Vigies de La Coursive interpelle le conseil d’administration de la structure, pointe ses silences coupables, sa gouvernance fermée à double tour ( ici aussi ses membres sont cooptés), des comptes inaccessibles…

Parce que la billetterie (cinéma + spectacle vivant) représente 37% des recettes de La Coursive, les Vigies, spectateurs/trices abonné(e)s, adhérent(e)s à part entière, revendiquent une véritable représentativité au sein du conseil d’administration de la Scène nationale de La Rochelle. Oui c’est possible. Le Moulin du Roc à Niort (Deux-Sèvres) l’a déjà fait en modifiant sa gouvernance en profondeur.

Alors, quand l’Académie des Césars bouge, quand la Scène nationale de Niort a déjà opéré sa révolution, les Vigies de La Coursive invitent le conseil d’administration de la Scène nationale de La Rochelle, notamment sa présidente Véronique Chatenay-Dolto, à une profonde remise en question.
Chiche ?

Sur la démission de la direction de l’Académie des Césars, lire l’article de « Sud Ouest » publié le vendredi 14 février 2020 en cliquant sur le lien suivant: https://www.sudouest.fr/…/demission-collective-aux-cesar-re…

 

1 thought on “Si La Coursive s’inspirait de l’Académie des Césars ?”

Les commentaires sont clos.