L’association est créée

Depuis des mois, La Coursive est secouée par une crise sans précédent, marquée par les évènements suivants :

  •      La démission, en avril 2018, de Michel Sala, président du Conseil d’administration de la Scène nationale de La Rochelle depuis janvier 2013.
  •      La souffrance au travail d’une partie des salarié(e)s de La Coursive, révélée au grand jour en décembre 2018 (France 3 Poitou-Charentes, « Sud Ouest »)
  •      Le licenciement, en juin 2019, de Florence Simonet, directrice adjointe de la Scène nationale de La Rochelle, salariée de la structure depuis 29 ans.
  •      Les mécontentements récurrents des abonnés individuels ne pouvant pas accéder, depuis deux saisons, à tous les spectacles de leurs choix.

Tous ces problèmes, et d’autres encore, ont été pointés depuis juin 2019 par La Coursive en colère, collectif créé par des salarié(e)s de la Scène nationale, bientôt relayé(e)s par des spectateurs(trices) adhérent(e)s/abonné(e)s.

Une page Facebook a décodé les déclarations officielles et versé au dossier des témoignages contradictoires. La Coursive en colère a, aussi, organisé des manifestations de soutien, des cafés-rencontres entre spectateurs.

Alors que la Scène nationale lance sa belle programmation 2019-2020, des problèmes réels subsistent. Pour gagner en efficacité et en capacité de démarches et d’actions, le collectif La Coursive en colère passe le relais à une association appelée Les Vigies de La Coursive.

Après une assemblée générale constitutive organisée le lundi 23 septembre 2019, cette association vient d’être déclarée en préfecture. Son premier bureau est composé de :

Présidente : Annick Bourdin, comédienne au sein du Tréteau des Deux Tours, compagnie de théâtre amateur, directrice d’école à la retraite.

Secrétaire : Dominique Pariès, journaliste à la retraite.

Trésorière : Marie-Hélène Garrigues, enseignante en communication à la retraite.

Une vigilance constante sur le fonctionnement interne de La Coursive et l’ouverture du conseil d’administration à des spectateurs figurent parmi les missions premières des nouvelles Vigies de La Coursive